Chronique des fouilles en ligne
Respecter   tous les
  au moins un
critère(s) de recherche    Plus une Moins une Remise à zéro

THERMI. - Habitat
Cartographie Impression Impression
Informations générales
Numéro de notice 6438
Année de l'opération 2010
Date de modification 2018-06-08
Nature de l'opération Fouille - Sauvetage
Institution(s) XVIe éphorie des antiquités préhistoriques et classiques
Notice
À Thermi, E. Skarlatidou (XVIe éphorie des antiquités préhistoriques et classiques) rend compte de la fouille de sauvetage sur cinq terrains qui ont livré les vestiges de la table de Thermi :
  • À l’angle des rues Voulgaroktonou et Romanou, on a dégagé une tombe à ciste couverte de dalles de schistes. Elle comportait un hexaleiptron et une coupe, ainsi que des armes en fer : il s’agit d’une sépulture masculine de l’époque archaïque.
  • Dans la rue 27 (prolongement de la rue Litsa), près des cimetières de Thermi, on a mis au jour plusieurs pièces appartenant à un complexe domestique. Les murs sont construit en appareil de moellons, mais sont davantage conservés en fondation (jusqu’à une hauteur de 0,35 m). Dans la partie Nord du terrain, on a dégagé trois pièces qui s’ouvrent vers l’espace à l’extérieur de l’édifice ; la troisième était partiellement couverte et comportait un pithos enfoncé dans le sol. Dans la partie Sud du terrain, on a pu restituer au moins trois autres pièces, dont l’une conservait un pithos enfoncé dans une cavité du sol. À l’Ouest de ces espaces, on a dégagé un sol pavé de gros galets. La céramique à vernis noir qui a été recueillie dans ces pièces permet de dater l’ensemble de l’époque hellénistique.
  • Dans la rue 50 (prolongement de la rue M. Antypa), on a dégagé une canalisation maçonnée datée de l’époque romaine et orientée Nord-Sud. D’une largeur variant entre 0,90 et 1,30 m, elle était conservée sur une longueur de 8,75 m ; ses parois internes étaient revêtues de mortier hydraulique.
  • Dans la rue 49 (prolongement de la rue Eirinis), on  a fouillé les vestiges d’une maison hellénistique composé de six pièces (peut-être sept). Les murs étaient construits en appareil de moellons. Deux tombes à fosse à couverture de dalles de schiste ont été dégagées au Nord de la maison, à un niveau inférieur aux fondations de la maison : il s’agit d’une sépulture masculine et d’une sépulture féminine de l’époque archaïque. Il y avait peut-être aussi une tombe d’enfant un peu plus au Nord.
Mots-clés Canalisation - Installation hydraulique - Maison - Sépulture
Chronologie Antiquité - Archaïque - Hellénistique - Romaine
Bibliographie
Référence bibliographique AD 65 (2010) B2, p.  1218-1220.
Auteur de la notice EfA
AVERTISSEMENT
La Chronique des fouilles en ligne ne constitue en aucun cas une publication des découvertes qui y sont signalées.
L'EfA et la BSA ne peuvent délivrer de copie des illustrations qui y sont reproduites et dont ils ne détiennent pas les droits.