Chronique des fouilles en ligne
Respecter   tous les
  au moins un
critère(s) de recherche    Plus une Moins une Remise à zéro

STAVROUPOLI. - Nécropole Ouest
Cartographie Impression Impression
Informations générales
Numéro de notice 6433
Année de l'opération 2010
Date de modification 2018-06-08
Nature de l'opération Fouille - Sauvetage
Institution(s) XVIe éphorie des antiquités préhistoriques et classiques
Notice
À Stavroupoli, S. Kotsos et I. Karliampas (XVIe éphorie des antiquités préhistoriques et classiques) ont mené en 2010 des fouilles de sauvetage sur trois terrains qui s’inscrivent dans la nécropole occidentale de la table de Polichni :
  • sur le terrain K. Paschalidi, situé à l’angle des rues Hydra et Papanikoli, et a mis au jour dix tombes archaïques. Elles appartiennent à un ensemble plus large de tombes, disposées en deux ou trois rangées parallèles qui se prolongent vers le Nord et vers le Sud en dehors du terrain. Sept d’entre elles étaient des tombes à fosse, deux étaient maçonnées en briques crues et la dernière était une tombe à ciste. Les squelettes étaient en position allongée, les têtes vers le Nord, ou vers le Sud, tandis que dans deux cas, il n’y avait pas de squelette. On a observé deux cas de réductions déposées sur la dalle de couverture. Le mobilier, qui était présent dans sept des tombes, comporte des epistomia en or ou en argent, deux feuilles en or, des perles de bronze, des colliers, deux épingles et six vases.
  • au n° 146a de la rue Oraiokastrou, la fouille du terrain, qui avait livré en 2005 un ensemble de 244 inhumations et 101urnes cinéraires, s’est poursuivie et a livré 112 nouvelles tombes : 38 tombes à enchytrisme et 50 tombes à fosse, 12 tombes maçonnées en briques, deux inhumations simples, deux crémations deux inhumations déposées sur des tuiles et six tombes à tuile. Les sépultures les plus anciennes, tombes à enchytrisme et tombes à fosse, datent de l’Âge du Fer et sont regroupées au Nord-Ouest et au Sud-Ouest de l’espace fouillé, tandis que vers l’Est se trouvent les tombes de la fin de l’époque classique et hellénistique et au Sud-Est, les tombes romaines.
  • à l’angle des rues Tsitsanis et Pasteur, sur le terrain Lialia, on a dégagé deux tombes : une tombe à ciste et une tombe à fosse. Elles étaient toutes les deux détruites et n’ont pas livré de mobilier ni de squelettes. Dans l’angle Nord-Ouest du terrain, on a mis au jour les vestiges d’un four, daté de l’époque romaine. D’après sa forme générale, il pourrait s’agir d’un four de verrier. Il était en mauvais état de conservation, mais on distingue néanmoins sa forme circulaire (diam. 1 m), conservé sur 0,25 m de hauteur. Son remblai était perturbé et ne comportait pas de tessons. À côté de la structure circulaire, on a retrouvé deux grands morceaux d’argile qui proviennent probablement de l’élévation du four. Autour du four, le sol était constitué d’une couche de sable et de graviers et d’une couche supérieure d’argile. La zone du four était délimitée par un muret en argile d’une hauteur conservée de 0,20-0,25 m, en briques crues.
Mots-clés Four - Nécropole - Sépulture
Chronologie Antiquité - Archaïque
Bibliographie
Référence bibliographique AD 65 (2010) B2, p. 1206-1208.
Auteur de la notice EfA
AVERTISSEMENT
La Chronique des fouilles en ligne ne constitue en aucun cas une publication des découvertes qui y sont signalées.
L'EfA et la BSA ne peuvent délivrer de copie des illustrations qui y sont reproduites et dont ils ne détiennent pas les droits.