Chronique des fouilles en ligne
Respecter   tous les
  au moins un
critère(s) de recherche    Plus une Moins une Remise à zéro

STAVROUPOLI. - Habitat néolithique
Cartographie Impression Impression
Fig. 1
Informations générales
Numéro de notice 6432
Année de l'opération 2010
Date de modification 2018-06-08
Nature de l'opération Fouille - Sauvetage
Institution(s) XVIe éphorie des antiquités préhistoriques et classiques
Notice
À Stavroupoli, I. Ninou et S. Kotstou (XVIe éphorie des antiquités préhistoriques et classiques) ont mené en 2010 une fouille de sauvetage sur le terrain E. Tagara, situé au no 3 de la rue Artemidos, et ont mis au jour des vestiges du secteur oriental de l’habitat néolithique. Deux horizons ont été observés : le premier constitué de sédiments argileux de couleur jaune marron, situé à une profondeur de 0,35-0,45 m, n’a livré aucune construction, mais de la céramique et du mobilier de l’époque néolithique ; le second horizon, situé à une profondeur entre 0,45 et 1,40 m, a livré 12 fosses de diamètres 0,90-3,80 m et de profondeur 0,40-0,80 m. La fosse la plus grande (fosse 12) avait un diamètre de 3,80 m et une profondeur de 0,76 m. À l’intérieur, on a mis au jour une structure composée d’argile crue, rouge, constituée de deux constructions en fer à cheval, d’une longueur de 1,80 m, sur une hauteur de 5 à 10 cm. À l’intérieur de celle-ci se trouvaient de l’argile et un peu de céramique. Quelques traces de feu étaient visibles à l’intérieur. La fonction de cette structure n’a pas été déterminée. Cette fosse constituait un élément central pour le groupe de fosses qui s’entrecoupaient et formaient la base d’une maison semi-enterrée (fig. 1). Au Nord, un deuxième ensemble de fosses a été dégagé, sans structures à l’intérieur.
La fouille des niveaux néolithiques a livré une grande quantité de céramique, des os d’animaux, très peu de coquillages, des outils en pierre et deux figurines.
Dans le remblai de l’une des fosses néolithiques, à une profondeur de 0,48 m par rapport au niveau moderne, on a découvert une tombe maçonnée de briques, orientée Est-Ouest, de dimensions 1,60 x 1 m. Les parois de la tombe étaient stuquées. L’intérieur ne comportait ni squelette, ni mobilier, mais une thékè (dim. 0,90 x 0,40 m ; haut. 0,39 m) avec une ouverture circulaire au centre. La thékè devait appartenir à une sépulture plus récente que la tombe maçonnée, mais il n’a pas été possible de les dater. Cependant, les parallèles dans le même secteur suggèrent qu’elles appartiennent à la fin de l’époque classique.
Mots-clés Figurine - Habitat - Maison - Os - Outillage/armement - Pierre - Sépulture
Chronologie Néolithique - Antiquité - Classique
Bibliographie
Référence bibliographique AD 65 (2010) B2, p. 1205-1206.
Auteur de la notice EfA
AVERTISSEMENT
La Chronique des fouilles en ligne ne constitue en aucun cas une publication des découvertes qui y sont signalées.
L'EfA et la BSA ne peuvent délivrer de copie des illustrations qui y sont reproduites et dont ils ne détiennent pas les droits.