Chronique des fouilles en ligne
Respecter   tous les
  au moins un
critère(s) de recherche    Plus une Moins une Remise à zéro

VOLOS. - Kazanaki
Cartographie Impression Impression
Fig. 1
Informations générales
Numéro de notice 6366
Année de l'opération 2009
Date de modification 2018-03-30
Nature de l'opération Fouille - Sauvetage
Institution(s) XIIIe éphorie des antiquités préhistoriques et classiques
Notice
Au Nord-Est de Volos, dans le secteur de Kazanaki, St. Alexandrou (XIIIe éphorie des antiquités préhistoriques et classiques) a mené en 2009 une fouille de sauvetage dans le cadre de la construction de la route périphérique et a mis au jour les vestiges d’un habitat néolithique.
La fouille, suivant le tracé de la route, s’est déroulée sur trois sondages.
Dans le secteur A, on a dégagé les fondations d’une pièce de plan orthogonal (dim. 4,90 x 3,65m) à l’intérieur de laquelle on a identifié une structure entourée de pierres (stockage ou préparation alimentaire). Au Nord-Ouest de la pièce, on a mis au jour une couche étendue de pierres, ainsi que deux murs, le premier d’orientation Nord-Sud (long. 1,40 m ; larg. 0,40 m), le second d’orientation Est-Ouest (long. 2,80 m ; larg. 0,70 m), qui définissaient probablement une seconde pièce. À l’Est de la pièce A, on a dégagé une étendue pavée de pierres plates au-dessus de laquelle les sédiments comportaient des petits objets et de la céramique, des fusaïoles, des outils en pierre et des restes alimentaires (os animaux, coquillages etc.).
Dans le secteur B, on relève une couche importante de sédiments avec des graviers de rivière. Sous cette couche, à un niveau de -1,50 m, on a dégagé les restes de fondations en pierres de petite taille et de taille moyenne qui forment une surface irrégulière d’une épaisseur de 0,10 m. D’autres pierres, au Sud-Est du secteur, appartiennent vraisemblablement aux fondations de deux murs qui forment un angle droit. Les niveaux archéologiques sont très perturbés.
Dans le secteur C (fig. 1), les niveaux archéologiques sont perturbés aussi : on distingue les vestiges de quatre murs, dont l’un avait une forme courbe. Ils sont conservés sur une longueur variable de 2,50 à 4 m. La céramique provenant des niveaux associés aux murs date du Néolithique Récent. On a également recueilli des lames d’obsidienne et de silex, des outils en pierre polie, des fusaïoles et des coquillages perforés.
Les vestiges dégagés dans ces trois secteurs, situés au Sud-Est de la tombe à chambre mycénienne, appartiennent à un habitat néolithique dont on ignore les limites.
Mots-clés Habitat - Maison - Os - Outillage/armement - Parure/toilette - Pierre
Chronologie Néolithique - Néolithique récent
Bibliographie
Référence bibliographique AD 64 (2009), B1, p. 550-552.
Auteur de la notice EfA
AVERTISSEMENT
La Chronique des fouilles en ligne ne constitue en aucun cas une publication des découvertes qui y sont signalées.
L'EfA et la BSA ne peuvent délivrer de copie des illustrations qui y sont reproduites et dont ils ne détiennent pas les droits.