Chronique des fouilles en ligne
Respecter   tous les
  au moins un
critère(s) de recherche    Plus une Moins une Remise à zéro

PHARSALE. - Rue Athinas
Cartographie Impression Impression
Fig. 1
Informations générales
Numéro de notice 6338
Année de l'opération 2008
Date de modification 2018-03-06
Nature de l'opération Fouille - Sauvetage
Notice
À Pharsale, S. Karapanou (XVe éphorie des antiquités préhistoriques et classiques) a mené en 2008 une fouille de sauvetage sur le terrain des frères Loukoutou, situé à l’angle des rues Athinas et 25is Martiou et a mis au jour les vestiges de trois édifices et de deux rues antiques.
L’édifice A est une maison hellénistique composée de 7 pièces qui longent les côtés Ouest et Sud d’une cour centrale. Les murs extérieurs Ouest et Sud ont été mis au jour sur une longueur de 26,30 m et de 23,70 m et présentent des fondations en dalles de schiste. L’élévation des murs présente deux parements, un parement extérieur en appareil soigné de gros blocs de taille et un parement interne en appareil de moellon, recouvert de mortier de chaux. L’une des pièces avait un sol en briques posées de manière serrée et revêtu de mortier hydraulique, une autre pièce avait un pavement de dalles calcaires, deux pièces avaient un foyer en argile, une autre pièce (6) avait un sol partiellement dallé tandis qu’en contact avec l’extrémité du dallage on a dégagé une structure rectangulaire  (1,43 x 1,23 m) en fragments de briques plantées dans du mortier hydraulique et dans l’autre moitié de la pièce on a trouvé trois pithoi enfoncés dans le sol.
De l’édifice B, on ne conserve que le mur extérieur oriental, sur une longueur de 23,30 m et une hauteur de quatre assises de blocs de taille de calcaire. Le mur avait également une fonction de soutènement et incorporait un segment plus ancien dans sa construction.
Entre les deux édifices, on a mis au jour la rue I (cf. Chronique, n. 4717), orientée Nord-Sud, et la rue II, orientée Est-Ouest. La rue II a été dégagée sur une largeur de 8,65 m et elle longeait le côté Sud de l’édifice A. Les deux rues présentaient six niveaux successifs de chaussée, sur une épaisseur de 1,20 m, constitués de terre compacte, de graviers, de déchets de taille, de fragments de briques et de tuiles et de tessons de céramique. Entre l’extrémité Ouest de la rue I et le mur oriental de l’édifice B, on a mis au jour une borne, un horos en grès jaune, conservé sur une hauteur de 1,30 m et posé sur une base en calcaire (fig. 1). À proximité de la borne, on a trouvé un chapiteau archaïque en grès.
Près de la paroi Sud du terrain fouillé, on a dégagé l’angle Nord-Ouest de l’édifice Γ, ainsi qu’un égout orienté Nord-Est/Sud-Ouest. Il est à noter que l’orientation de cet édifice est différente de celle des édifices A et B. Par ailleurs, des sondages plus profonds à l’intérieur des édifices A et B ont révélé les vestiges d’un mur appartenant vraisemblablement à un bâtiment à abside de l’époque archaïque. Le mur n’était conservé qu’en fondations et semblait se poursuivre au-delà du mur Sud de l’édifice A. Un deuxième mur, orienté Nord-Sud, fondé sur un niveau de l’époque mycénienne, a été mis au jour sous la pièce 3 de la maison A.
Mots-clés Habitat - Inscription - Maison - Voierie
Chronologie Âge du bronze - Bronze récent - Antiquité - Archaïque - Classique - Hellénistique
Bibliographie
Référence bibliographique AD 63 (2008), B1, p. 704-706.
Auteur de la notice EfA
AVERTISSEMENT
La Chronique des fouilles en ligne ne constitue en aucun cas une publication des découvertes qui y sont signalées.
L'EfA et la BSA ne peuvent délivrer de copie des illustrations qui y sont reproduites et dont ils ne détiennent pas les droits.