Chronique des fouilles en ligne
Respecter   tous les
  au moins un
critère(s) de recherche    Plus une Moins une Remise à zéro

DÉLOS. - Mur de Triarius
Cartographie Impression Impression
Fig. 1
Fig. 2
Fig. 3
Informations générales
Numéro de notice 6198
Année de l'opération 2016
Date de modification 2017-10-17
Nature de l'opération Fouille - Programmée
Institution(s) École française d'Athènes
Fiche(s) associée(s) 2010 - 2011 - 2014 - 2016
Notice
À Délos, St. Maillot (Université de Clermont II) a poursuivi en 2016 ses travaux de terrain sur le la fortification romaine de Délos, dite Mur de Triarius. L’objectif de la campagne de fouilles en 2016 était de préciser la technique de construction par la réouverture des sondages ouverts en 2014 et de confirmer ou infirmer différentes hypothèses de tracé de la fortification. Les recherches se sont concentrées sur deux secteurs dans lesquels six sondages ont été ouverts : les sondages S1 – S4 au sommet de la colline du théâtre (fig. 1 et 3), qui présente une courtine de 43 m et une construction soignée, équipée d’un bastion à chaque extrémité, et les sondages S5 et S6 à la maison B, au Nord de la Maison de Kerdon (fig. 2).
L’identification d’une nouvelle section du rempart de 60 m de long au Nord de la Maison de Kerdon (les 27 premiers m à l’Ouest du chemin venant du môle ont été relevé et étudiés) a permis de notables progrès dans la reconnaissance générale du tracé de la fortification entre le talweg de l’Inopos et l’esplanade du Musée. Le rempart présente un appareil soigné dans les zones planes, peu construites ou en grande partie démolies par l’invasion des troupes d’Athénodôros en 69 ; il est souvent plus large et irrégulier dans les zones d’habitat dense, conservées en élévation et en devers : l’installation sur le bâti préexistant permet d’augmenter rapidement la hauteur lorsqu’il est en pente.
Par ailleurs, le Théâtre et ses environs sont très probablement inclus dans la fortification et le sommet du koilon fait sans doute office de bastion. La zone fortifiée est peut-être plus étendue au Sud que ce que l’on avait pu supposer, ainsi donc que la surface de la ville impériale à l’intérieur des murs.
La question de la durée d’utilisation de la fortification se pose également : l’étude du matériel céramique de surface apportera peut-être des éléments sur ce point. On peut déjà affirmer que les portes ménagées dans le Mur de Triarius ont été déterminantes pour l’installation des voies et du parcellaire délien, depuis l’Antiquité jusqu’à l’époque moderne : la voie de l’Est qui mène au quartier du stade, le chemin qui depuis le talweg de l’Inopos mène au Musée, la rue 5 ou même le chemin qui longe le littoral au Sud passent par des portes de la fortification.
Mots-clés Fortification - Sanctuaire
Chronologie Antiquité - Romaine
Bibliographie
Référence bibliographique
D’après le rapport de mission à Délos en 2016 remis par St. Maillot et M. Fincker.
Auteur de la notice EfA
AVERTISSEMENT
La Chronique des fouilles en ligne ne constitue en aucun cas une publication des découvertes qui y sont signalées.
L'EfA et la BSA ne peuvent délivrer de copie des illustrations qui y sont reproduites et dont ils ne détiennent pas les droits.