Chronique des fouilles en ligne
Respecter   tous les
  au moins un
critère(s) de recherche    Plus une Moins une Remise à zéro

ANAVLOCHOS
Cartographie Impression Impression
Fig. 1
Fig. 2
Informations générales
Numéro de notice 6195
Année de l'opération 2016
Date de modification 2017-10-17
Nature de l'opération Prospection
Institution(s) École française d'Athènes
Fiche(s) associée(s) 2015 - 2016
Notice
En Crète orientale, F. Gaignerot-Driessen (Humboldt research fellow, Heidelberg) a mené en 2016 la seconde partie de la prospection du massif de l’Anavlochos, en se concentrant cette fois sur la nécropole de Lami, qui s’étend en contrebas de l’habitat du vallon central, et sur la partie Nord-Ouest de la crête (figs 1-2). Un complément d’étude a également été accompli sur la pente de Kako Plaï et dans le vallon central, qui avaient été prospectés en 2015. En contrebas, l’avancée Nord-Ouest de la zone de prospection, qu’une première investigation annonçait stérile, a fait l’objet d’une prospection extensive en suivant deux transects perpendiculaires.
Au total, environ 60 ha ont été prospectés de manière intensive, 10 ha de manière extensive et 380 structures architecturales antiques et historiques (sépultures, murs de terrasse, murs externes, murs internes, rampes, aménagements hydrauliques) ont été relevées, cartographiées, décrites et photographiées de manière systématique. La nécropole de Lami et l’habitat du vallon central ont fait l’objet de photographies aériennes par drone, les élévations de murs de terrasse de deux maisons fouillées par P. Demargne en 1929 ont été dessinées et les tombes signalées dans son rapport de 1931 (fig. 2 : Demargne B, ellipses grisées) relocalisées.
Le mobilier archéologique visible en surface a été quantifié et décrit sur le terrain, mais seuls les objets, les fragments de céramique fine et les fragments remarquables (formes, tessons décorés, pâtes inusuelles) de céramique grossière ont été conservés. Au total, environ 80 kg de matériel archéologique ont été collectés cette année, puis traités et entreposés au Musée d’Aghios Nikolaos.
Au terme de cette seconde campagne, l’ensemble de la zone de prospection a été explorée. La nature, l’étendue et la chronologie de l’occupation du massif ont pu être précisées. Le probable sanctuaire de Kako Plaï (fig. 2 : Demargne C) surplombe la limite septentrionale de la vaste nécropole qui s’étend en contrebas du vallon central sur une douzaine d’hectares et qu’une route construite relie à l’habitat. Les vestiges de potentielles sépultures datées entre le Minoen Récent IIIC et le Géométrique Récent y ont été observés, organisés en de petits groupes. Deux dépôts votifs inédits ont été repérés en 2016 sur le sommet Nord-Ouest. Dans le premier cas, on a collecté en surface une trentaine de fragments érodés de figurines féminines proto-archaïques ; dans le second, les premiers escarpements de la falaise verticale qui constitue flanc Sud du massif ont livré une trentaine de fragments de figurines et de statuettes zoomorphes associés à quelques tessons datables du Minoen Récent IIIC. Il semble ainsi que le pic Nord-Ouest, qui surplombe l’habitat du vallon central mais ne porte pas trace d’habitations géométriques, ait eu une importance religieuse particulière.
On soulignera pour finir la dégradation rapide de certains vestiges et l’urgence qu’il y aurait en particulier à fouiller certains secteurs menacés par l’érosion et le passage régulier des troupeaux : les trois dépôts votifs du pic Nord-Ouest (Kako Plaï et les deux dépôts inédits localisés en 2016), ainsi que certaines sépultures de la nécropole de Lami.
Mots-clés Habitat - Nécropole - Sanctuaire - Sépulture - Territoire
Chronologie Âge du bronze - Bronze récent - Âge du fer - Géométrique - Antiquité - Archaïque
Bibliographie
Référence bibliographique
D’après le rapport de mission sur le massif de l’Anavlochos en 2016, par F. Gaignerot-Driessen.
Auteur de la notice EfA
AVERTISSEMENT
La Chronique des fouilles en ligne ne constitue en aucun cas une publication des découvertes qui y sont signalées.
L'EfA et la BSA ne peuvent délivrer de copie des illustrations qui y sont reproduites et dont ils ne détiennent pas les droits.