Chronique des fouilles en ligne
Respecter   tous les
  au moins un
critère(s) de recherche    Plus une Moins une Remise à zéro

DÉMÉTRIAS. - Aïvaliotika
Cartographie Impression Impression
Fig. 1
Fig. 2
Fig. 3
Fig. 4
Informations générales
Numéro de notice 5918
Année de l'opération 2007
Date de modification 2017-02-28
Nature de l'opération Fouille - Sauvetage
Institution(s) XIIIe éphorie des antiquités préhistoriques et classiques
Notice
Dans le quartier Aïvaliotika, au Nord de Démétrias, P. Triantaphyllopoulou (XIIIe éphorie des antiquités préhistoriques et classiques) a mené en 2007 une fouille de sauvetage sur le terrain « Prooptiki Kataskevastiki AE O. Georgoudi » et a mis au jour les vestiges d’un quartier de Démétrias de l’époque romaine, composé de bains, d’ateliers et de maisons (fig. 1-2).
Dans la partie Sud-Ouest du terrain, on a dégagé un grand bâtiment composé de trois pièces : la pièce Sud s’ouvre sur une cour dont le sol est recouvert de dalles de terre cuite, au Nord de cette pièce, les deux autres pièces communiquent entre elles. Au Sud de l’une des pièces Nord, on a dégagé une canalisation qui aboutit à une petite citerne circulaire, tandis qu’au Nord-Est de l’autre pièce, on a mis au jour la margelle d’un puits. Les murs sont de construction soigneuse et étaient stuqués, comme l’indiquent les lambeaux de stucs de couleur rouge, blanc, jaune présents dans les niveaux de destruction. L’aménagement intérieur des pièces et le mobilier (clous en fer et en bronze, lamelles, masses de fer, vases en verre, les monnaies de bronze du Koinon des Magnésiens et du Koinon des Thessaliens et la céramique commune) identifient ce bâtiment à une installation artisanale du milieu du IIIe s. apr. J.-C.
Au Nord/Nord-Est de ce bâtiment, on a dégagé un segment de rue parcourue par un égout maçonné.  Elle est longée d’un portique et de pièces appartenant à des bains (fig. 3). Deux citernes étaient installées de part et d’autre de ces pièces.
On a fouillé deux pièces appartenant aux bains : le caldarium, précédé d’un praefurnium au milieu de son côté Sud, et le tepidarium, précédé à l’Ouest d’un petit espace ouvert vers l’Ouest – probablement un vestiaire. Le mur Sud du tepidarium formait une niche, dont les parois intérieures étaient plaquées de marbre et dans laquelle était installée une baignoire. Une deuxième baignoire a été mise au jour contre le mur Nord-Est du caldarium : ses parois étaient revêtues de mortier hydraulique. Dans une phase ultérieure, un espace orthogonal a été construit au Sud des pièces chaudes. Sa fonction n’a pas été déterminée, mais on y a trouvé un fragment de stèle inscrite à relief : elle comporte une dédicace à la Mère des Dieux et une représentation d’une oreille (fig. 4). Au Nord-Est et au Sud-Ouest des bains, on a dégagé deux puits de plan carré dont l’un comportait très peu de mobilier daté de l’époque romaine.
Immédiatement au Sud des bains, on a dégagé un segment de rue orientée Ouest-Est, probablement bordée d’un portique. Sous les niveaux de circulation de la rue, on a mis au jour des segments de canalisation d’approvisionnement en eau des bains, ainsi qu’un segment d’égout maçonné et des égouts secondaires qui s’y déversaient.
Une pièce carrée de construction soignée et aux parois internes ornées de placages de marbre et de stucs blancs et rouge a été mise au jour au Sud de la rue : la présence de canalisations et d’égouts suggère une relation avec les bains.
Au Sud-Est du terrain, on a dégagé un bâtiment à deux pièces qui semble indépendant des autres constructions. La pièce Nord est équipée d’un petit foyer maçonné. Dans l’angle Sud-Ouest de la pièce Sud, on a fouillé une tombe à tuile d’enfant. À l’extérieur du bâtiment et au Sud, était conservé un sol en argile compact et un segment d’égout orienté Est-Ouest.
Le mobilier recueilli sur l’ensemble du terrain comprend de la céramique commune de l’époque romaine, ainsi que des lampes, des aiguilles et des épingles en os, des petits objets en bronze, des monnaies et des fragments de vases en verre. Il permet de constater une occupation de l’espace en continu entre le IIe et le IVe s. apr. J.-C. Sous les constructions de l’époque romaine, on a également dégagé des éléments d’une phase hellénistique (IIe-Ier s. av. J.-C.).
Mots-clés Bains - Canalisation - Citerne - Habitat - Inscription - Installation hydraulique - Lampe - Maison - Métal - Os - Outillage/armement - Parure/toilette - Peinture - Production/extraction - Puits - Revêtements (mur et sol) - Sépulture - Verre - Voierie
Chronologie Antiquité - Romaine
Bibliographie
Référence bibliographique AD 62 (2007), B1, p. 697-700.
Auteur de la notice EfA
AVERTISSEMENT
La Chronique des fouilles en ligne ne constitue en aucun cas une publication des découvertes qui y sont signalées.
L'EfA et la BSA ne peuvent délivrer de copie des illustrations qui y sont reproduites et dont ils ne détiennent pas les droits.