Chronique des fouilles en ligne
Respecter   tous les
  au moins un
critère(s) de recherche    Plus une Moins une Remise à zéro

RHODES. - Nécropole Centrale
Cartographie Impression Impression
Informations générales
Numéro de notice 5871
Année de l'opération 2009
Date de modification 2016-11-29
Nature de l'opération Fouille - Sauvetage
Institution(s) XXIIe éphorie des antiquités préhistoriques et classiques
Notice
À Rhodes, plusieurs fouilles de sauvetage ont été menées, en 2009, par la XXIIe éphorie des antiquités préhistoriques et classiques dans le secteur de la nécropole centrale de la ville antique :
  • à l’angle des rues Salaminas et Lipson, sur le terrain Danovasili, N. Christodoulidis, outre les vestiges de constructions funéraires, on a mis au jour onze sépultures, dont cinq étaient des tombes rectangulaires taillées dans la roche. Parmi celles-ci, l’une contenait un sarcophage en poros, tandis que sur deux côtés d’une autre on avait taillé trois thékés, dont deux contenaient des hydries cinéraires. De par leur mobilier (une phiale et un alabastre en argent, un miroir en bronze, une paire de boucles d’oreille en or, des unguentaria fusiformes), certaines des sépultures et constructions funéraires ont été datées au IIe s. av. J.-C, alors que la tombe à sarcophage, qui a livré une oenochoé cannelée et une petite amphore, toutes deux à vernis noir, a été datée du IVe s. av. J.-C. Par ailleurs, au Nord on a dégagé un escalier qui desservait vraisemblablement une galerie d’aqueduc. Selon les indices identifiés à cet endroit, cet espace aurait fonctionné comme carrière après le IIe s. av. J.-C. ;
  • sur la rue Kon. Ydraiou, dans le terrain Psara (OT 324), Ch. Phantaoutsaki a mis au jour 46 tombes à fosse rectangulaires, taillées dans la roche dans une orientation Est-Ouest et datées entre la fin du IVe et le début du IIIe s. av. J.-C. Toutes pillées, elles ont cependant livré des amphores à fond pointu (une ou deux dans presque chaque sépulture), des petits bols et assiettes, des skyphoi de type bolsal, des askoi globulaires de type guttus, quelques canthares et cruches, des unguentaria, des lampes à huile, des miroirs ronds en bronze et des strigiles en fer ;
  • sur la rue qui relie la ville de Rhodes à Lindos, É. Kaninia a mis au jour, dans le terrain IKA-ETAM, un tronçon d’une rue antique qui longe le rempart, deux sépultures monumentales complètement détruites, des vestiges d’ateliers vraisemblablement relatifs au traitement de la pourpre et établis sur des structures funéraires plus anciennes. Dans des niveaux plus profonds on a relevé une activité d’extraction de pierre qui a pu détruire une éventuelle installation ou nécropole d’époque géométrique.
Mots-clés Fortification - Lampe - Métal - Nécropole - Parure/toilette - Production/extraction - Sépulture - Voierie
Chronologie Âge du fer - Géométrique - Antiquité - Classique - Hellénistique
Bibliographie
Référence bibliographique
AD 64 (2009), B2, p. 959-964.
Auteur de la notice EfA
AVERTISSEMENT
La Chronique des fouilles en ligne ne constitue en aucun cas une publication des découvertes qui y sont signalées.
L'EfA et la BSA ne peuvent délivrer de copie des illustrations qui y sont reproduites et dont ils ne détiennent pas les droits.