Chronique des fouilles en ligne
Respecter   tous les
  au moins un
critère(s) de recherche    Plus une Moins une Remise à zéro

AKANTHOS. - Ateliers de céramique
Cartographie Impression Impression
Fig. 1
Fig. 2
Fig. 3
Informations générales
Numéro de notice 5765
Année de l'opération 2010
Date de modification 2017-06-15
Nature de l'opération Fouille - Sauvetage
Institution(s) XVIe éphorie des antiquités préhistoriques et classiques
Notice
À Akanthos, B. Tsigarida, O. Nasioka et K. Natsikopoulos (XVIe éphorie des antiquités préhistoriques et classiques) ont mené de nouvelles fouilles de sauvetage sur les terrains 218, 219, 220, 186 et 187, et mis au jour des vestiges d’ateliers de production de céramique de l’époque hellénistique et des espaces de vente de cette production.
  • La fouille des terrains 218-219 a livré un ensemble de tombes byzantines, des vestiges de bâtiments détruits, ainsi qu’un grand nombre (plus de 300) d’anses timbrées, dont la majorité appartiennent au groupe dit « à la roue », attribué par Y. Garlan aux ateliers d’Akanthos.
  • La fouille du terrain 220 a livré un petit nombre d’anses timbrées. On a dégagé une partie d’un bâtiment qui se prolonge sur le terrain voisin qui avait été fouillé auparavant (fig. 1). Celui-ci aussi a été fortement perturbé par l’aménagement de la nécropole byzantine, dont 15 tombes ont été explorées. Le bâtiment fouillé est constitué de trois espaces : deux espaces orthogonaux, dont les sols sont pavés de gros galets arrondis et un troisième, ajouté dans un état ultérieur, fondé à un niveau inférieur (0,40 cm plus bas) et lié à un puits (diam. 3 m ; fouillé jusqu’à 1,60 m de profondeur), qui a livré des pierres et des ratés de cuissons – principalement des amphores. Les murs de ces pièces sont revêtus, dans leurs parties inférieures, de plaques de schiste. Aucun aménagement artisanal n’a été retrouvé à l’intérieur de ces espaces et on l’identifie plutôt à un espace de vente.
  • Sur les terrains 186 et 187, on a dégagé les vestiges de pièces, de deux fours et d’un puits qui forment un tout avec les constructions fouillées sur le terrain 180, constituant un grand complexe composé d’espaces couverts et semi-ouverts abritant des activités artisanales. Notamment, on a dégagé deux fours : un four circulaire (2,65 m de diamètre) inscrit dans un espace orthogonal (5,10 x 4,60 m) défini par trois murs et un four orthogonal plus petit (1,40 m de côté ; fig. 2). Le reste du bâtiment se poursuit en dehors du terrain. Au Sud des fours, on a dégagé une fosse-dépotoir comportant de la céramique (surtout des fragments d’amphores, datées de la fin du IVe au début du IIIe s. av. J.-C.), ainsi qu’une sépulture de nourrisson dans un vase. À côté du four circulaire, on a dégagé une fosse qui contenait une sépulture humaine accompagnée des os d’un cheval et d’un autre animal (fig. 3), les restes de harnachement en fer et les fragments de deux cratères en cloche à figures rouges comportant une scène mythologique et une scène d’athlètes. La découverte de céramique plus ancienne dans les niveaux inférieurs atteste une occupation du secteur avant l’installation des ateliers.
Mots-clés Édifice Public - Four - Installation hydraulique - Métal - Nécropole - Outillage/armement - Production/extraction - Puits - Sépulture
Chronologie Antiquité - Classique - Hellénistique - Période byzantine
Bibliographie
Référence bibliographique
B. Tsigarida, O. Nasioka, K. Natsikopoulos, Νέα στοιχεία για τα εργαστήρια κεραμικής της αρχαίας Ακάνθου, ΑΕΜΘ 24 (2010) [2015], 405-409.
AD 65 (2010) B2, p. 1232-1234.
Auteur de la notice EfA
AVERTISSEMENT
La Chronique des fouilles en ligne ne constitue en aucun cas une publication des découvertes qui y sont signalées.
L'EfA et la BSA ne peuvent délivrer de copie des illustrations qui y sont reproduites et dont ils ne détiennent pas les droits.