Chronique des fouilles en ligne
Respecter   tous les
  au moins un
critère(s) de recherche    Plus une Moins une Remise à zéro

DRAKONTIO
Cartographie Impression Impression
Informations générales
Numéro de notice 5757
Année de l'opération 2010
Date de modification 2017-06-15
Nature de l'opération Fouille - Sauvetage
Institution(s) XVIe éphorie des antiquités préhistoriques et classiques
Notice
Dans le village moderne de Drakontio, S. Gimatzidis, G. Karliambas et S. Kotsos (XVIe éphorie des antiquités préhistoriques et classiques) ont mené en 2010 une fouille de sauvetage sur le terrain Amoiridi qui se trouve dans la partie Sud de la table, au pied de la colline du Prophète Élie et ont mis au jour les vestiges en fondations d’une maison du IVe s. av. J.-C. Les murs en briques étaient fondés directement sur le rocher ou sur des fondations en pierre au-dessus de niveaux plus anciens, notamment des fosses. Dans les pièces des maisons, le rocher était taillé pour former des surfaces planes et y installer un sol en argile : dans la partie Sud de la pièce, le creusement est plus profond et suggère l’existence d’un espace souterrain ou semi-enterré. Dans la pièce Nord de la maison, un foyer circulaire appartient au premier niveau d’occupation ; dans un deuxième état, le sol et le foyer sont recouverts par un nouveau sol et un nouveau foyer orthogonal y est installé.
Au Sud de la zone fouillée, quatre trous de poteaux encadraient des fosses de stockage, indiquant qu’on avait installé à cet endroit un espace de stockage couvert. La céramique qui y a été recueillie permet de le dater de l’époque archaïque. Plusieurs autres fosses de la même période et de tailles variées ont été trouvées.
À deux endroits, on a dégagé des fosses creusées dans le rocher et dont le remblai date du Bronze Récent. La céramique de cette époque, dispersée sur toute la fouille, permet de constater que la première occupation du site remonte au Bronze Récent : on a recueilli des fragments d’ustensiles de cuisson – plusieurs fragments appartenant à deux réchauds au moins ont été trouvés dans une fosse – ainsi que de la céramique fine qui reflète deux traditions céramiques : des canthares sphériques avec un décor incisé qui rappelle la Macédoine centrale d’une part, des vases à anses plates et verticales provenant de Macédoine orientale et de Thrace d’autre part. En revanche, la céramique à peinture mate et la céramique tournée de type mycénien, courantes sur les sites du BR de Macédoine centrale et orientale, sont ici absentes. Cette constatation pourrait mener à la conclusion que les niveaux du BR à Drakontio datent d’une période juste avant l’introduction de la céramique mycénienne en Macédoine.
Pour le début de l’Âge du Fer, on  n’a recueilli que trois tessons : il semble qu’après le Bronze Récent, le site est réoccupé à l’époque archaïque. Les fosses de cette période contiennent de grandes quantités de céramique, notamment des pithoi, de la céramique de service et des vases à boire. L’occupation suivante est représentée par la maison de l’époque classique tardive.
Mots-clés Habitat - Maison
Chronologie Âge du bronze - Bronze récent - Antiquité - Archaïque - Classique
Bibliographie
Référence bibliographique
S. Gimatzidis, G. Karliambas et S. Kotsos, Δρακόντιο 2010: αρχαιολογική έρευνα σε μια τούμπα της λεκάνης του Λαγκαδά, ΑΕΜΘ 24 (2010) [2015], 189-196.
AD 65 (2010), B2, p. 1226-1227.
Auteur de la notice EfA
AVERTISSEMENT
La Chronique des fouilles en ligne ne constitue en aucun cas une publication des découvertes qui y sont signalées.
L'EfA et la BSA ne peuvent délivrer de copie des illustrations qui y sont reproduites et dont ils ne détiennent pas les droits.