Chronique des fouilles en ligne
Respecter   tous les
  au moins un
critère(s) de recherche    Plus une Moins une Remise à zéro

THÈBES DE PHTHIOTIDE
Cartographie Impression Impression
Informations générales
Numéro de notice 4722
Année de l'opération 2008
Date de modification 2017-03-14
Nature de l'opération Fouille - Sauvetage
Institution(s) 7e éphorie des antiquités byzantines
Notice
À Néa Anchialos, où se situe l’ancien siège épiscopal de Thèbes de Phthiotide, A. Dina (7e éphorie des antiquités byzantines) rend compte de fouilles de sauvetage, entre 2006 et 2008, qui ont permis de mettre au jour des vestiges de la ville protobyzantine :
  • sur la place centrale de Néa Anchialos, on a mis au jour les vestiges de bâtiments annexes de la neuvième basilique protobyzantine (milieu Ve s. apr. J.-C.). Il s’agit de pièces de stockage, d’après les fragments de pithoi, de vases et de lampes décorées trouvés à l’intérieur.
  • sur le terrain Drosopoulou, on a dégagé les vestiges de bâtiments de stockage : 10 murs, dont trois en pierre, trois sols revêtus de dalles de terre cuite, ainsi qu’une vasque en marbre ont été mis au jour. Le mobilier comprend deux pithoi, une grande quantité de céramique, des fragments de vases en verre, ainsi que des monnaies de bronze de l’époque protobyzantine.
  • à l’angle des rues 30is Iouliou et Pyrasou, on a dégagé des segments de canalisation, des citernes, des tombes à ciste, des sculptures, ainsi qu’un segment de fortification d’une largeur de 2 m accolée à une tour carrée.
  • sur le terrain V. Kouphalidaki et A. Kountouri, on a mis au jour un segment du proteichisma du rempart (long. 15 m ; larg. 1,30 m).
  • sur le terrain Kanari, rue Eleutherias, au Sud du proteichisma, on a fouillé des vestiges de construction avec un sol en dalles de terre cuite. Au niveau des fondations de l’un des murs, on a trouvé un poids en plomb, probablement daté du IVe s. apr. J.-C. et portant l’inscription ΑΥΡΗΛΙΩΝ/ΕΡΜΗ Κ/ΑΙ ΝΕΙΚΟ/ΜΑΧΟΥ.
  • sur le terrain A. Mouka et P. Exarchou, à l’angle des rues 30is Iouliou et Tsitsina, on a dégagé les vestiges d’un bâtiment de l’époque protobyzantine, avec des sols en dalles de terre cuite, dont on a identifié deux états. Des sépultures avaient été aménagées dans l’une des pièces : trois tombes à tuile, une sépulture d’enfant en enchytrisme et une tombe à fosse. Le bâtiment était fondé sur un espace déjà utilisé pour des sépultures à une époque antérieure : la suite de la fouille a mis au jour trois tombes à ciste et huit tombes à tuile – on y a recueilli 21 vases en verre, des oinochoés, des fragments de lampes et des tessons de céramique protobyzantine.
Mots-clés Basilique - Canalisation - Citerne - Édifice religieux - Fortification - Installation hydraulique - Lampe - Monnaie - Sépulture - Verre
Chronologie Période byzantine - Protobyzantine
Bibliographie
Référence bibliographique
Dina, A., Νεότερες έρευνες στα Παλαιά Βόλου και στην Παλαιοχριστιανική πόλη των Φθιώτιδων Θηβών, ΑΕΣΘΕ 3 (2009) [2012], p. 573-584.
AD 63 (2008), B1, p. 724.
Auteur de la notice EfA
AVERTISSEMENT
La Chronique des fouilles en ligne ne constitue en aucun cas une publication des découvertes qui y sont signalées.
L'EfA et la BSA ne peuvent délivrer de copie des illustrations qui y sont reproduites et dont ils ne détiennent pas les droits.