Chronique des fouilles en ligne
Respecter   tous les
  au moins un
critère(s) de recherche    Plus une Moins une Remise à zéro

ELEON. - Eastern Boeotia Archaeological Project
Cartographie Impression Impression
Fig. 1
Fig. 2
Fig. 3
Fig. 4
Informations générales
Numéro de notice 4209
Année de l'opération 2013
Date de modification 2014-06-11
Nature de l'opération Fouille - Programmée
Institution(s) Institut Canadien en Grèce
Fiche(s) associée(s) 2007 - 2008 - 2011 - 2013 - 2014 - 2015 - 2016
Notice
Dans le cadre du projet de recherche sur les cités antiques de Béotie, B. Burke et B. Burns (Institut Canadien en Grèce) ont poursuivi leurs travaux de terrain à Eleon en 2013. La fouille s’est concentrée sur trois secteurs. Dans le secteur de la « rampe », au Sud-Est (fig. 1-2), les traces les plus anciennes d’architecture, en appareil polygonal, remontent à l’époque mycénienne (env. 1200 av. J.-C.). Ces vestiges portent des traces de remaniement à l’époque archaïque (VIe s. av. J.-C.). À cette époque fut construite une rampe d’accès à la partie supérieure de l’habitat, qui est attestée par la présence de plusieurs surfaces de circulation avec des galets blancs et par deux seuils en pierre in situ. Par ailleurs, de nombreux fragments de vases miniatures ont été recueillis dans ce secteur, ainsi que des figurines en terre cuite féminines d’époque archaïque et classique, suggérant la présence d’une activité cultuelle à proximité.
Dans les secteurs Nord-Ouest et Sud-Ouest (fig. 3-4), d’autres parties de l’habitat mycénien ont été mises au jour, ainsi que des niveaux de destruction. Les séquences céramiques indiquent une occupation du site au courant de l’HR IIIC (période post-palatiale).
Mots-clés Figurine - Habitat
Chronologie Âge du bronze - Bronze récent - Antiquité - Archaïque - Classique
Bibliographie
Référence bibliographique
Blog de l’Institut Canadien en Grèce du 16.08.2013 – http://cig-icg.blogspot.gr/2013/08/excavations-at-ancient-eleon-2013.html
Auteur de la notice EfA
AVERTISSEMENT
La Chronique des fouilles en ligne ne constitue en aucun cas une publication des découvertes qui y sont signalées.
L'EfA et la BSA ne peuvent délivrer de copie des illustrations qui y sont reproduites et dont ils ne détiennent pas les droits.