Chronique des fouilles en ligne
Respecter   tous les
  au moins un
critère(s) de recherche    Plus une Moins une Remise à zéro

KARABOURNAKI
Cartographie Impression Impression
Fig. 1
Informations générales
Numéro de notice 392
Année de l'opération 2005
Date de modification 2009-10-08
Nature de l'opération Fouille - Programmée
Institution(s) Université de Thessalonique
Fiche(s) associée(s) 2005 - 2006 - 2007 - 2008 - 2009 - 2009 - 2011 - 2012
BCH 128-129 [2004-2005] Chron., p. 1498
Notice
En 2004 et 2005, on a poursuivi l'exploration de la toumba qui fut habitée du début de l’Âge du Fer à l’époque classique, mais plus densément à l’époque archaïque (VIIe-VIe s.). Les travaux ont mis au jour de nouveaux vestiges de constructions semi-enterrées en forme de ruche ; associée à l’une de celles-ci, une grande cavité (diam. 1,20 m, prof. 0,75 m) contenait une épaisse couche de cendres, des ossements, des coquillages et de la céramique domestique brûlée datant de la fin du VIIIe/début du VIIe s. (fig. 1) ; cette cavité, qui servait sans doute de four, a été appelée conventionnellement « cavité à cuire » ; un peu plus profondément on a repéré une deuxième construction, contenant entre autres deux plats en terre cuite, qui a été baptisée « cavité pour la préparation de la nourriture ». La présence de ces constructions confirmerait la fonction des structures semi-enterrées comme habitations.

Le matériel céramique recueilli appartient à des types déjà connus par les campagnes précédentes. La céramique de l’Âge du Fer forme un lot particulièrement intéressant où prédominent les vases de tradition macédonienne remontant à l’Âge du Bronze ; de très bonne qualité sont les amphores décorées de cercles concentriques et la céramique dite « argentée », deux classes originaires sans doute de Sindos ; parmi la poterie importée d’époque géométrique prédominent les vases eubéens ; on a aussi identifié de la céramique protogéométrique importée de Thessalie, dont une amphore à décor rouge-orange (triangles hachurés). Contrairement aux autres années, la céramique archaïque importée était moins abondante que la céramique locale ; parmi cette dernière on note un fragment de pithamphore appartenant à la classe dite chalcidienne, connue surtout dans les nécropoles de Chalcidique. Parmi la céramique importée figurent deux fragments de vases chypro-phéniciens (Black-on-Red ware), ce qui pourrait suggérer la présence de commerçants Phéniciens sur le site.
Mots-clés Four - Habitat
Chronologie Âge du fer - Antiquité - Archaïque - Classique
Bibliographie
Référence bibliographique
Tivérios, M., Manakidou, E., Tsiafaki, D., ΑΕΜΘ 18 (2004) [2006], p. 337-344.
Tivérios, M., Manakidou, E., Tsiafaki, D., ΑΕΜΘ 19 (2005) [2007], p. 187-195.
Auteur de la notice Anna TOUCHAIS
AVERTISSEMENT
La Chronique des fouilles en ligne ne constitue en aucun cas une publication des découvertes qui y sont signalées.
L'EfA et la BSA ne peuvent délivrer de copie des illustrations qui y sont reproduites et dont ils ne détiennent pas les droits.