Chronique des fouilles en ligne
Respecter   tous les
  au moins un
critère(s) de recherche    Plus une Moins une Remise à zéro

THÈBES. - Isménion
Cartographie Impression Impression
Fig. 1
Fig. 2
Fig. 3
Fig. 4
Fig. 5
Fig. 6
Fig. 7
Fig. 8
Fig. 9
Fig. 10
Fig. 11
Informations générales
Numéro de notice 2683
Année de l'opération 2011
Date de modification 2018-06-13
Nature de l'opération Fouille - Programmée
Institution(s) American School of Classical Studies (ASCSA) - IXe éphorie des antiquités préhistoriques et classiques
Fiche(s) associée(s) 2011 - 2012 - 2013 - 2014
Notice
Un nouveau projet de recherches a démarré en 2011 à Thèbes autour de la colline de l’Isménion, sous la direction de V. Aravantinos, pour la IXe éphorie des antiquités préhistoriques et classiques, et de K. Daly et St. Larson pour l’école américaine (Bucknell University).

Les travaux ont commencé par une prospection magnétique, électromagnétique et topographique sur l’ensemble des deux secteurs explorés : la colline de l’Isménion et le secteur au Nord-Ouest de la colline (fig. 1). Les résultats obtenus (fig. 2), reportés dans une base de données géo-référencées, ont incité l’équipe à mener quatre sondages : trois dans la zone au pied de l’Isménion et une sur le sommet de la colline, à l’extrémité Nord-Est.
Un nouveau relevé des vestiges du temple (fig. 3 et 4) a été possible grâce à des nettoyages effectués dans le secteur du temple d’Apollon Isménios. Ces opérations ont révélé que l’assise inférieure des fondations est différente de l’assise supérieure, attestant vraisemblablement un état antérieur du temple.
Sur le sommet de la colline, un sondage a été effectué à l’extrémité Nord-Est, à un emplacement où la prospection a révélé des anomalies magnétiques. Sous un alignement de poteaux de clôture du site des années 1960, la fouille a livré des débris de pierre et de tuile qui constituaient la fermeture de tombes byzantines creusées dans la roche et orientés Est-Ouest. Deux de ces tombes ont été explorées (fig. 5) :
  • la première tombe comporte plusieurs sépultures : on compte jusqu’à six adultes, un enfant et un nourrisson d’après les os de talon, les dents et les os pelviens. Le mobilier comportait des clous de chaussures, des bagues et des boucles d’oreille de bronze, des perles, dont une perle en os, un fragment d’ivoire travaillé et deux monnaies. Parmi les fragments utilisés pour sceller les tombes, un bloc inscrit figurant trois grandes lettres probablement archaïques était utilisé en remploi.
  • La deuxième tombe, plus au Sud, comporte elle aussi plusieurs sépultures : quatre adultes, dont un mâle, et deux enfants, l’un de moins de six ans et l’autre de moins de deux ans.
L’absence de cranes et d’os longs dans les deux tombes suggère une pratique d’inhumation secondaire.


Dans la zone située au pied de la colline (fig. 6), l’équipe a poursuivi ses recherches dans trois secteurs : 
  • Le sondage Nord-Est (East Cut) a révélé un bothros de l’époque byzantine (fig. 7) qui contenait de nombreux fragments de céramique des XIIe-XIIIe s., parmi lesquels plusieurs profils complets de vases de l’atelier de Zeuxippos (troisième quart du XIIIe s. ; fig. 8). Sept monnaies de bronze franques ont été recueillies dans le remblai du bothros : elles portent des lettres latines et représentent une croix inscrite dans un cercle (fig. 9). Parmi les autres objets, on signale deux lames de couteaux en fer, une poignée de couteau en bronze, deux clés métalliques, un fragment de récipient en bronze, une cruche non vernie (fig. 10), la base d’une cruche vernie (fig. 11), un bol de l’époque byzantine tardive et une fusaïole. - Dans la partie Ouest du même sondage (East Cut), plusieurs creusements dans la roche ont été mis au jour : l’un d’eux était orienté Nord-Sud et tapissé de pierres. Un autre creusement de forme incurvée comportait des pierres disposées en cercle. Les nombreux fragments de tuiles (dont certaines brûlées) et d’os animaux, ainsi que les dépôts de cendres indiquent une aire d’abattage et de cuisson.
  • Le sondage Nord (North Cut) a été ouvert près de l’Hérakleion. Sous un remblai compact, apporté pour la mise à niveau d’une aire de stationnement moderne, des restes de constructions de l’époque moderne ont été mis au jour à une profondeur de 1,13 m, ainsi que quelques vestiges de murs et de sols de l’époque byzantine tardive, à un niveau encore inférieur.
  • Le sondage Sud (South Cut) est situé près du rond-point moderne : il a livré un petit socle orienté Nord-Sud de l’époque byzantine, un important dépôt de fragments de tuiles au Sud-Est du sondage, un mur et un segment de mur orienté Est-Ouest. Comme dans le sondage Nord, de nombreux os animaux ont été trouvés dans ce sondage.
Mots-clés Édifice religieux - Métal - Monnaie - Os - Parure/toilette - Sanctuaire - Sépulture - Temple
Chronologie Antiquité - Classique - Période byzantine - Période médiévale/franque
Bibliographie
Référence bibliographique
D’après K. Daly et S. Larson, rapport d’activités de l’ASCSA pour 2011
Coupure de presse : To Bima du 20.04.11 - http://goo.gl/mkpd0 et Express du 20.04.11
E. Bitely, K. Daly, R. Jacob, S. Larson, Geophysical explorations on and near the Ismenion Hill, Thebes, Greece, 2011, AEThSE 4 (2012), p. 783-792.
Auteur de la notice EfA
AVERTISSEMENT
La Chronique des fouilles en ligne ne constitue en aucun cas une publication des découvertes qui y sont signalées.
L'EfA et la BSA ne peuvent délivrer de copie des illustrations qui y sont reproduites et dont ils ne détiennent pas les droits.