Chronique des fouilles en ligne
Respecter   tous les
  au moins un
critère(s) de recherche    Plus une Moins une Remise à zéro

KYTHNOS. - Ville haute
Cartographie Impression Impression
Fig. 1
Fig. 2
Fig. 3
Fig. 4
Fig. 5
Fig. 6
Fig. 7
Fig. 8
Informations générales
Numéro de notice 2682
Année de l'opération 2011
Date de modification 2012-10-12
Nature de l'opération Fouille - Programmée
Institution(s) Université de Thessalie
Fiche(s) associée(s) 2005 - 2008 - 2009 - 2009 - 2010 - 2010 - 2011 - 2011 - 2012 - 2013 - 2015 - 2016
Notice
La fouille dans la ville haute de Kythnos, à Vryokastro, s’est poursuivie en 2011 dans le bâtiment 5 et à l’extérieur de celui-ci, dans le carré Ξ17 (fig. 1). Elle a permis de conforter l’hypothèse d’un bâtiment public, tandis que le mobilier de la pièce Δ en atteste le caractère cultuel.
Les sondages effectués à l’intérieur du bâtiment 5 avaient pour objectif de préciser l’organisation interne dans la partie orientale de l’édifice et notamment entre les murs Nord-Sud T9 et T6, mis au jour en 2010 (voir Chronique, n. 2049). Le rapport chronologique entre ces deux segments de mur n’a pas encore été établi, mais la fouille a livré des vestiges d’autres segments de murs (T9.1 à l’Est et T 9.2 à l’Ouest) qui forment la continuité du mur T9 (fig. 2-4). Elle a en outre permis d’identifier une cloison entre les pièces Γ et B, le mur perpendiculaire T7, ainsi qu’un mur courbe à l’Ouest de ces segments, le mur de soutènement T12, qui rejoint le mur Sud du bâtiment (T4 ; fig. 3). À la jonction du mur courbe avec le mur Sud (T4) on a constaté une canalisation (a3) qui le traverse, de même qu’un conduit en terre cuite (a2) à une distance de 1,30 m du canal a3 : ces deux conduits se déversent dans une canalisation maçonnée d’une largeur de 0,20 m (a4), parallèle au mur Sud du bâtiment, à l’intérieur de laquelle on a découvert un plat à poisson renversé (fig. 5). On en a ainsi déduit que le mur T12 était lié à l’évacuation des eaux.
 
Jusqu’à présent, on avait considéré que le mur arrière du bâtiment était une seule et même structure (T1). Les recherches ont montré cette année que la partie Nord de ce mur est composée en réalité de deux murs parallèles : T1.1, la limite orientale de l’édifice, et T1.2, conservé sur une longueur de 5,60 m. Ils sont séparés par un couloir d’une largeur de 0,75 m, taillé dans le rocher. Trois pierres plates font saillie sur le mur T1.2 vers l’intérieur du bâtiment, mais on en ignore la fonction. Le couloir entre les deux murs est remblayé par une couche de tuiles provenant du toit et une couche de gros blocs et de blocs de taille moyenne. Une entaille dans le rocher qui forme un angle vers l’Ouest au niveau du mur T7 suggère que ce couloir soit lié au dispositif d’évacuation des eaux décrit plus haut.
 
Dans l’angle Sud-Ouest de la pièce Δ, la fouille a mis au jour la face Sud des fondations d’un mur Est-Ouest (mur T11, fig. 6), en contact avec le mur Ouest T3 et le courbe T12, qui délimite un espace trapézoïdale. On a identifié dans le remblai de cet espace, au-dessus d’une couche de pierres, une couche de rehaussement de sol qui comportait des tuiles en terre cuite et du mobilier de l’époque hellénistique (fin du IVe s. av. J.-C. – milieu du IIe s. av. J.-C.) : des figurines féminines de terre cuite ou des figurines représentant des enfants, similaires à ceux du sanctuaire de Déméter sur l’acropole, des skyphoi avec une scène dionysiaque (?) en relief, quatre lécythes et d’autres vases miniatures, une pyxide cylindrique en marbre, une pince en os, un poids en plomb, une coupe en bronze, des bijoux en matériaux divers, des fragments de lampes en terre cuite, des bols à relief, de la céramique culinaire, des os d’animaux et des coquillages.
 
Extérieur du bâtiment 5. – Au Nord du mur T2 (carré Ξ17), la fouille avait pour objectif de mettre au jour la façade extérieure du mur Nord de l’édifice (fig. 7). À une distance de 0,70 m du mur T2, un segment d’un nouveau mur (T10) a été découvert. Dans la partie orientale du sondage, l’espace entre le mur T10 et un affleurement rocheux (fig. 8) était remblayé avec des fragments de céramique commune, puis avec des pierres de taille moyenne dans sa partie supérieure. De même, toute la zone fouillée au Nord du mur T2 a livré de grandes quantités de céramique commune de l’époque hellénistique (essentiellement de la céramique culinaire et des amphores). Quelques tessons de céramique de l’époque classique ont été recueillis également, parmi lesquels un fragment de vase attique à figures rouges portant une représentation de combat.
Mots-clés Édifice Public - Édifice religieux - Figurine - Lampe - Métal - Os - Parure/toilette
Chronologie Antiquité - Classique - Hellénistique
Bibliographie
Référence bibliographique
D’après A. Mazarakis-Ainian, rapport d’activités de l’université de Thessalie pour 2011. – Rapport disponible en ligne : http://extras.ha.uth.gr/kythnos/index.php?page=report-2011
Auteur de la notice EfA
AVERTISSEMENT
La Chronique des fouilles en ligne ne constitue en aucun cas une publication des découvertes qui y sont signalées.
L'EfA et la BSA ne peuvent délivrer de copie des illustrations qui y sont reproduites et dont ils ne détiennent pas les droits.