Chronique des fouilles en ligne
Respecter   tous les
  au moins un
critère(s) de recherche    Plus une Moins une Remise à zéro

DION
Cartographie Impression Impression
Fig. 1
Fig. 2
Informations générales
Numéro de notice 2237
Année de l'opération 2007
Date de modification 2011-06-29
Nature de l'opération Fouille - Programmée
Institution(s) Université de Thessalonique
Fiche(s) associée(s) 2005 - 2006 - 2007 - 2009 - 2011
Notice
Les fouilles du forum de Dion (fig. 1) se sont poursuivies à l’Ouest des magasins 11-13 de la rue principale : neuf sondages ont été explorés au Sud des sondages effectués en 2006.
Des murs et des sols revêtus de mortier appartenant à deux phases de construction de l’époque romaine et un mur puissant de l’époque hellénistique, orienté Nord-Sud, ont été dégagés. Un enduit était conservé sur plusieurs couches sur certains murs et des fragments de mortier ont été recueillis dans les niveaux de remblai. Le mobilier recueilli comporte principalement de la céramique commune et de la céramique à vernis rouge, ainsi que des clous de charpente et trente monnaies datant de l’époque hellénistique à l’époque impériale (de Philippe II à Arcadius).
Dans le secteur Nord-Ouest du forum, un sondage a révélé une pièce de stockage liée probablement au four de potier situé au Nord de celle-ci. Sous la couche de destruction (briques, traces de feu, clous en bronze, outils, anneaux), des murs en brique crue et un sol en terre battue ont été découverts. À un niveau inférieur, deux murs formant un angle, des enduits peints et les tessons de céramique à vernis rouge et à vernis noir attestent un usage différent de l’espace avant l’installation de l’atelier. Au Nord, un mur définit une série de pièces ouvertes sur la rue A.
La fouille de l’îlot d’habitation du secteur de l’hydraulos, débutée en 1992, a été achevée, par une fouille d’environ 10 x 8 m dans l’angle Nord-Ouest de l’îlot. On a dégagé la suite du portique le long de la rue principale de la ville (cardo maximus-via colonata) et jusqu’à la limite de l’îlot. Le stylobate a été entièrement dégagé : un mur de briques et des sols ont été mis au jour à un niveau supérieur, ce qui suggère qu’une partie du portique a été fermée ultérieurement et que des pièces y ont été aménagées (IVe-Ve s. apr. J.-C.). Cette réutilisation des lieux a été repérée dans toute la partie Ouest du bâtiment, dont la première phase de construction date des IIe – IIIe s. On a dégagé deux pièces de petites dimensions définies par des murs de brique et comportant des sols aménagés à des niveaux supérieurs. La pièce Nord s’ouvre sur un atrium avec un impluvium qui avait été découvert au cours des années précédentes le long de la rue Est-Ouest, qui mène à la rue orientale et à la villa de Dionysos. La deuxième pièce, au Sud, est alignée et liée à une autre pièce plus à l’Est. Ces trois pièces sont de construction moins soignée et leurs sols se situent à des niveaux plus élevés. Le mobilier comporte de la céramique commune et de la céramique à vernis rouge et à décor en relief.
Dans le secteur de la « maison d’Athéna », la fouille s’est poursuivie (dimensions du complexe dégagé : 34,60 x 18,40 m). Le mur extérieur Ouest du bâtiment a été dégagé, avec une entrée de 2,70 m de large : elle constitue l’entrée principale depuis la « rue orientale » de la ville antique. Dans la partie Nord du sondage, le mur continu d’une longueur de 34,60 m constitue probablement le mur extérieur. Dans l’angle Sud-Est du sondage a été dégagée une partie de la cour péristyle (16,10 m de long au N). – L’édifice s’organise autour de deux noyaux : un impluvium, découvert en 2006 (la fouille des pièces qui ouvrent sur le portique et qui communiquent entre elles  s’est achevée en 2007) et la cour à péristyle dont les pièces n’ont été que partiellement dégagées. Les deux noyaux sont reliés par un couloir orienté Est-Ouest. Le mobilier comporte une grande quantité de céramique (commune et à vernis rouge), des objets en fer et en verre, des dalles de marbre, une bague en bronze avec un chaton représentant une déesse de la fertilité, un fragment de relief en marbre représentant un bras féminin portant un panier, un fragment de stèle inscrite romaine et 19 monnaies de bronze datant des IIe- IIIe s. apr. J.-C. et deux monnaies d’argent.
Dans la maison de l’Antiquité tardive, la fouille de la ruelle A, de la pièce C et de l’espace E s’est poursuivie. La couche d’effondrement dégagée en 2005 recouvrait une couche d’abandon, d’une épaisseur de 5-6 cm, sous laquelle on a découvert un sol en mortier hydraulique, épais de 3 cm. À l’Est de la pièce C, le dégagement de l’espace E et, à l’Est du tribelon qui sépare la pièce C de l’espace E, d’un deuxième stylobate, suggère que l’espace entre les deux stylobates était probablement ouvert.

Un sondage a été effectué dans l’angle Sud-Ouest de la basilique du forum, afin de déterminer la manière dont l’ensemble de la basilique et de la curie s’insèrent dans le forum. On a mis au jour la suite du système d’égout longeant la colonnade à l’Ouest de la basilique (fig. 2), découvert lors de sondages effectués en 1991 et 1993. Le prolongement vers le Sud, de construction soignée, a été découvert en 2007 : il forme un angle droit et se poursuit vers l’Ouest. Dans l’angle ainsi formé, on a mis au jour une construction de briques : de même que d’autres structures similaires découvertes dans la partie Nord de la place et à distances régulières, elle servait de fondation pour une colonne, mais ne devait probablement pas supporter un étage, contrairement à la basilique et à la curie. Une partie des fondations de la colonnade intérieure Ouest, près du mur mitoyen à la curie, a également été mise au jour cette année. Dans la partie orientale du sondage, on a aussi dégagé un mur appartenant à la dernière des phases antérieures à la basilique.
Le mur Sud de la basilique s’interrompt à son extrémité Ouest,  assurant ainsi un accès par une porte et un escalier au Sud de la basilique.
Mots-clés Canalisation - Édifice Public - Espace public - Four - Installation hydraulique - Monnaie - Outillage/armement - Revêtements (mur et sol)
Chronologie Antiquité - Romaine
Bibliographie
Référence bibliographique
Pantermalis, D., Δίον 2007, ΑΕΜΘ 21 (2007) [2011], p. 171- 178
Christodoulou, P., Δίον: ανασκαφή στη βασιλική της αγοράς, ΑΕΜΘ 21 (2007) [2011], p. 179-184.
Auteur de la notice Catherine Bouras . - Dir. scientifique : D. MULLIEZ, C. AUBERT
AVERTISSEMENT
La Chronique des fouilles en ligne ne constitue en aucun cas une publication des découvertes qui y sont signalées.
L'EfA et la BSA ne peuvent délivrer de copie des illustrations qui y sont reproduites et dont ils ne détiennent pas les droits.