Chronique des fouilles en ligne
Respecter   tous les
  au moins un
critère(s) de recherche    Plus une Moins une Remise à zéro

KASTRO KALLITHÉAS
Cartographie Impression Impression
Fig. 1
Fig. 2
Informations générales
Numéro de notice 2061
Année de l'opération 2010
Date de modification 2011-06-20
Nature de l'opération Fouille - Programmée
Institution(s) Institut canadien en Grèce (CIG) - XVe éphorie des antiquités préhistoriques et classiques (IE’ ΕΠΚΑ)
Fiche(s) associée(s) 2004 - 2006 - 2007 - 2010 - 2012 - 2013
Notice
La fouille de l’Institut canadien en Grèce, en collaboration avec la XVe éphorie des antiquités préhistoriques et classiques (IE’ ΕΠΚΑ), s’est poursuivie en 2010 à Kastro Kallithéas, sous la direction de M. J. Haagsma (université d’Alberta). Les recherches ont porté sur le bâtiment 10 (20 x 15 m), situé sur les pentes orientales du site (fig. 1). Il s’agit d’un édifice qui est composé d’au moins dix pièces disposées autour d’une cour péristyle et dont la fonction serait domestique, d’après l’analyse architecturale et le mobilier recueilli au cours des fouilles précédentes. L’édifice est occupé à la fin du IIIe s. et au IIe s. av. J.-C.
L’exploration de la partie occidentale de l’édifice, entreprise en 2007 et 2009, a été achevée et les secteurs Est et Sud de l’édifice ont été explorés. La fouille de la zone 1 a révélé un mur à double parement, orienté Nord-Sud (mur P), qui forme un angle avec un mur orienté Est-Ouest (mur R) ; ce dernier semble longer un couloir qui établit la jonction entre l’entrée de l’édifice et la cour. On retiendra de la description :
  • la cour (secteur E), qui est située au centre du bâtiment, était péristyle d’après la découverte de deux chapiteaux dans le sondage E1 et des blocs soigneusement taillés formant un stylobate. À l’intérieur de la cour, un bassin aux parois de pierre a été dégagé : il est associé à une canalisation orientée vers le Nord, où l’eau pouvait être acheminée,
  • le sol de la pièce 5 (secteur D) était revêtu de mortier hydraulique rose, tandis qu’un mortier blanc recouvrait les murs. C’est dans cette pièce qu’aboutissait la canalisation partant du bassin de la cour ; communiquant en outre avec la pièce 6, qui servait de séjour et qui comportait des ustensiles de cuisson, elle a livré un matériel céramique (15 à 16 unguentaria en terre cuite, des vases à parfum) qui atteste sa fonction de salle de bains. Quarante pesons en terre cuite ont été découverts le long du mur C, ce qui laisse penser qu’ils avaient été entreposés sur une étagère fixée au mur (fig. 2).
  • la fouille de la pièce 2 a révélé qu’il ne s’agissait pas d’une seule grande pièce, comme on l’avait pensé jusqu’ici, mais de deux plus petites, communiquant entre elles par une grande baie (1,38 m de large) dont le seuil finement taillé était en place. Les résultats des sondages effectués en 2006 et en 2007, et ceux de la fouille qui a commencé en 2010, suggèrent que la pièce 2 avait une fonction d’apparat. En effet, de nombreux fragments d’enduits peints de couleur jaune, noire et bleue et une grande quantité de céramique fine y ont été recueillis. De plus, cette pièce était accessible directement depuis la cour.
Deux phases d’occupation du bâtiment 10 ont pu être identifiées. Des réaménagements sont visibles dans l’organisation de l’espace, particulièrement dans la cour (construction des murs O et K) : la construction d’un mur au-dessus du bassin et du péristyle crée une nouvelle pièce et entraîne l’abandon de la cour en tant que telle. D’après le mode de construction, on peut observer que la partie occidentale est antérieure à la partie orientale. – Le matériel céramique et les monnaies recueillies lors de la fouille permettent de dater l’utilisation de l’édifice aux IIIe-IIe s. av. J.-C. Par ailleurs, les fondations des murs comportaient du matériel de remploi, suggérant que le bâtiment 10 a été construit sur les vestiges d’édifices plus anciens.
Mots-clés Canalisation - Installation hydraulique - Maison - Monnaie - Revêtements (mur et sol)
Chronologie Antiquité - Hellénistique
Bibliographie
Référence bibliographique
Haagsma, M. J., Karapanou, S., Rapport de fouilles non publié de l’Institut canadien en Grèce pour l’année 2010.
Auteur de la notice Catherine Bouras . - Dir. scientifique : D. MULLIEZ, C. AUBERT
AVERTISSEMENT
La Chronique des fouilles en ligne ne constitue en aucun cas une publication des découvertes qui y sont signalées.
L'EfA et la BSA ne peuvent délivrer de copie des illustrations qui y sont reproduites et dont ils ne détiennent pas les droits.