Chronique des fouilles en ligne
Respecter   tous les
  au moins un
critère(s) de recherche    Plus une Moins une Remise à zéro

SKIATHOS. - Kephala
Cartographie Impression Impression
Fig. 1
Fig. 2
Informations générales
Numéro de notice 2050
Année de l'opération 2010
Date de modification 2011-06-20
Nature de l'opération Prospection
Institution(s) Université de Thessalie - XIIIe éphorie des antiquités préhistoriques et classiques (IΓ' ΕΠΚΑ)
Fiche(s) associée(s) 2009 - 2010 - 2011 - 2012 - 2013 - 2014
Notice
Une nouvelle campagne de prospection et de nettoyages a été effectuée à Kephala en 2010, par l’université de Thessalie et la XIIIe éphorie des antiquités préhistoriques et classiques. Un nouveau plan topographique du site a été établi.

Plusieurs secteurs du rempart ont fait l’objet de relevés en élévation et en plan :
  • le tronçon T1.1 avec son emplekton entre les deux parements est le mieux préservé ; il est conservé sur une longueur de 1,04 m (fig. 1). Un mur perpendiculaire lui est accolé ; il est peut-être à mettre en relation avec un dispositif d’entrée ou un bastion du rempart.
  • par ailleurs, un nouveau tronçon (T1.7) est apparu après de fortes pluies et semble constituer la suite, en dents de scie, du tronçon T1.6, dans la partie Sud-Ouest du site. Quelques tessons de céramique recueillis à l’extérieur du rempart ainsi que dans l’emplekton semblent indiquer que certains tronçons auraient été construits à l’époque géométrique ou à l’époque archaïque.
  • au niveau du tronçon T1.3, on a pratiqué une coupe afin d’établir la séquence stratigraphique de l’occupation du site. La coupe – six couches ont été distinguées – indique que le rempart a été construit au-dessus d’une couche d’occupation protogéométrique.
  • un nettoyage a été effectué au niveau du bâtiment de plan courbe découvert en 2009 (T4) : il s’est avéré que cette construction est d’époque moderne.
  • le secteur des murs T5 et T6, sur le sommet du plateau, où l’on avait repéré des tranchées de fouilles clandestines, a fait l’objet d’un nettoyage. Les couches étaient perturbées et, outre le mobilier contemporain, on a découvert une monnaie de bronze, des objets en métal, un fragment de figurine en terre cuite, des fragments d’objet en verre et en os et de la céramique à relief et à décor de type West Slope, attestant une fréquentation du site au moins jusqu’à l’époque hellénistique. Les deux murs ne sont pas associés par leur construction et il n’a pas été possible de déterminer s’ils appartiennent au rempart (tour ?) ou à une autre construction.
Une petite construction en ciste, à l’intérieur du rempart, entre les tronçons T1.6 et T1.7, a également été découverte à la suite de fortes pluies (fig. 2). La structure, d’une largeur de 0,55 m, a été fouillée et a livré des charbons de bois, de nombreux ossements (l’un d’eux est peut-être un os humain), des lamelles de fer et de bronze et des objets en bronze. Il n’a pas été possible de déterminer s’il s’agit d’une tombe à ciste d’enfant ou d’un foyer à fonction éventuellement cultuelle. Aucune datation n’a été proposée.
Mots-clés Fortification
Chronologie Âge du fer - Protogéométrique - Géométrique - Antiquité - Archaïque - Classique - Hellénistique
Bibliographie
Référence bibliographique
A. Mazarakis-Ainian (université de Thessalie) et A. Doulgeri-Intzesiloglou (XIIIe éphorie des antiquités préhistoriques et classiques), rapport d’activité à Skiathos pour l’année 2010.
Auteur de la notice Catherine Bouras . - Dir. scientifique : D. MULLIEZ, C. AUBERT
AVERTISSEMENT
La Chronique des fouilles en ligne ne constitue en aucun cas une publication des découvertes qui y sont signalées.
L'EfA et la BSA ne peuvent délivrer de copie des illustrations qui y sont reproduites et dont ils ne détiennent pas les droits.