Chronique des fouilles en ligne
Respecter   tous les
  au moins un
critère(s) de recherche    Plus une Moins une Remise à zéro

MITROU
Cartographie Impression Impression
Fig. 1
Informations générales
Numéro de notice 2009
Année de l'opération 2010
Date de modification 2011-06-17
Nature de l'opération Étude
Institution(s) American School of Classical Studies in Athens (ASCSA)
Fiche(s) associée(s) 2006 - 2007 - 2008 - 2009 - 2010 - 2011 - 2012 - 2013
Notice
Une deuxième campagne d’étude a été effectuée en 2010 à Mitrou :
  • le tri du matériel de fouille a permis de distinguer de nouveaux fragments de défenses de sanglier : on compte actuellement 23 défenses provenant de contextes allant de l’HA à l’HR, dont onze étaient destinées à la fabrication de casques.
  • la flottation des sédiments de la tombe à chambre 73 a livré des objets précieux en or : un anneau de chaîne, une perle biconique et une tête d’épingle. Jusqu’à présent, les objets précieux avaient été datés de la dernière phase d’utilisation de la tombe, mais certains objets, comme un rivet en or, un rivet en argent et un petit fragment de perle en ambre, remontent à une phase précédente, à l’HR I-HR IIB. La flottation des sédiments provenant de tombes protogéométriques a livré des perles de faïence et des éléments ornementaux en bronze.
  • l’étude de la céramique néolithique a montré que l’occupation de Mitrou à cette époque est aussi dense qu’à l’HA et à l’HM, principalement dans la moitié Nord de l’îlot. L’étude de la céramique grise minyenne a mis en évidence sept phases de céramique mésohelladique, qui peut être placée entre les phases Pefkakia 4 et Pefkakia 5, a été identifiée à Mitrou uniquement. D’autre part, l’étude des techniques céramiques HA et HM permet de constater que la céramique est façonnée en partie au tour et en partie manuellement.
  • le matériel de surface issu de la prospection au centre Est de l’îlot a montré que l’occupation HR et PG est plus dense dans cette partie de l’îlot que dans la partie Nord-Est, ce qui confirme l’hypothèse des auteurs selon laquelle ce secteur fut occupé par un habitat, puis transformé en nécropole au HR I. Le matériel PG est dense dans ce secteur, indiquant un noyau d’occupation. L’importance de la céramique HR IIIA-B, en relation avec le matériel issu du sondage LP782 (dépôt de céramique de bonne qualité et quatre tuiles) suggère l’existence d’un bâtiment important d’époque palatiale. La céramique de surface comporte en outre une grille de cuisson ainsi qu’un ustensile de cuisine rare, qui n’apparaît que dans des contextes HR IIIB et surtout sur des sites palatiaux. L’étude des 125 figurines de terre cuite – anthropomorphes (phi/Φ et psi/Ψ), groupes et mobilier – a révélé qu’elles datent, pour la plupart, de l’HR. Les figurines de l’HR IIIB sont rares, ce qui concorde avec la pauvreté des vestiges architecturaux pour cette période. On a également pu identifier une figurine de type Baubo du IIIe s. av. J.-C., probablement d’origine égyptienne ou micrasiatique et provenant de la surface de la rue 4 (fig. 1). L’étude des outils textiles a révélé la présence, dans un seul sondage, d’une séquence d’outils sur 900 ans – de l’HA à l’époque protogéométrique. L’étude du mobilier lithique fait apparaître l’usage prédominant de l’obsidienne, avec une interruption au HR I au profit du silex.
  • les éléments architecturaux font l’objet d’une étude, notamment 175 tuiles HA et des éléments de l’édifice à abside A protogéométrique, qui indiquent que ce dernier a été détruit par un incendie.
  • enfin, une étude de la distribution spatiale des murex a été entreprise, ainsi que celle du matériel ostéologique appartenant à plus de 110 individus d’après les dernières estimations.
Mots-clés Figurine - Habitat - Métal - Os - Parure/toilette
Chronologie Néolithique - Âge du bronze - Âge du fer - Protogéométrique
Bibliographie
Référence bibliographique Zachou, E., Van de Moortel, A., dans le rapport d’activités de l’ASCSA.
Auteur de la notice Catherine Bouras . - Dir. scientifique : D. MULLIEZ, C. AUBERT
AVERTISSEMENT
La Chronique des fouilles en ligne ne constitue en aucun cas une publication des découvertes qui y sont signalées.
L'EfA et la BSA ne peuvent délivrer de copie des illustrations qui y sont reproduites et dont ils ne détiennent pas les droits.