Chronique des fouilles en ligne
Respecter   tous les
  au moins un
critère(s) de recherche    Plus une Moins une Remise à zéro

ARGILOS
Cartographie Impression Impression
Fig. 1
Fig. 2
Informations générales
Numéro de notice 1190
Année de l'opération 2000
Date de modification 2011-02-10
Nature de l'opération Fouille
Institution(s) XVIIIe éphorie des antiquités préhistoriques et classiques (ΙΗ' ΕΠΚΑ) - Institut Canadien en Grèce
Fiche(s) associée(s) 2000 - 2005 - 2010 - 2011 - 2013 - 2014 - 2015
Notice
  • Secteur Sud. – À Argilos, la recherche franco-canadienne a porté, en 2000, sur les bâtiments C et E, ainsi que sur l’étude architecturale de la maison A, dont il reste à confirmer la restitution de la toiture et pour laquelle trois phases on été identifiées, entre la construction dans la seconde moitié du VIe s. et la destruction de tout le secteur en 357 av. J.-C. – La maison C a également été explorée : les résultats de la fouille ont déjà été signalés dans BCH 128-129 (2004-2005), p. 1509 (fig. 1).
  • Acropole. – Par ailleurs, sur l’acropole, on a achevé la fouille du grand bâtiment A, dont on n’avait pas encore dégagé deux des pièces de l’aile Ouest (fig. 2). Les pièces n’ont pas livré le grand pressoir de l’huilerie que l’on attendait ; en revanche le sol était criblé de trous pour des fixations de structures en bois. Peut-être les installations plus petites découvertes dans le reste édifice (plusieurs plaques en marbre avec un petit canal pour l’écoulement de l’huile) suffisaient-elles à la production. – La stratigraphie des pièces occidentales témoigne d’une destruction antérieure à l’abandon définitif de l’édifice. Dans la pièce centrale, à l’angle Sud-Ouest, des traces du sol de l'étage sont conservées : il s’agit d’une surface de mosaïque de galets sur un radier de 0,08 m (enduit, grands morceaux de tuiles et petites pierres). Dans d’autres pièces, les cuvettes pratiquées dans le sol ainsi que les fragments de pithoi retrouvés indiquent une fonction de stockage. Des traces de murs appartenant à l’occupation d’avant 357 av. J.-C. ont été repérés sous les sols : la reconstruction de l’édifice et son occupation sont contemporaines de la réoccupation de l’acropole d’Argilos au milieu du IVe s. – L’huilerie est l’édifice le plus monumental du secteur et son abandon se situe à la fin du IIIe s. av. J.-C.
Mots-clés Habitat - Maison - Mosaïque - Production/extraction
Chronologie Antiquité - Archaïque - Classique - Hellénistique
Bibliographie
Référence bibliographique
Bonias, Z., AD 55 (2000) [2009], 862-863.
Voir également le site consacré à la mission.
Auteur de la notice Catherine Bouras . - Dir. scientifique : D. MULLIEZ, C. AUBERT
AVERTISSEMENT
La Chronique des fouilles en ligne ne constitue en aucun cas une publication des découvertes qui y sont signalées.
L'EfA et la BSA ne peuvent délivrer de copie des illustrations qui y sont reproduites et dont ils ne détiennent pas les droits.